Retour aux projets

Migration du Biodôme de Montréal

Montréal, Québec

Crédits photo : Vincent Brière

Client

Ville de Montréal

Type d'utilisation

Musée

Année de réalisation

2018-2020

Type de travaux

Réaménagement majeur de bâtiment existant

Superficie totale

35 000 m²

Coût

24 M$

Initialement conçut comme le vélodrome des Jeux Olympiques de Montréal de 1976 par l’architecte Roger Taillibert, ce bâtiment subissait des transformations, en 1992, pour devenir une institution muséale dont l’objectif était la reproduction à petite échelle de différents écosystèmes naturels accueillant les animaux typiques de chacun d’eux. Le Biodôme de Montréal voyait le jour et devenait l’un des musées les plus visités au monde au fil des ans. Après 26 ans de succès, le Biodôme était transformé afin de proposer aux visiteurs une nouvelle expérience sans précédent.

Les débuts de la transformation en 2018 consistaient d’une part en la démolition des anciens gradins et la démolition de la dalle au-dessus de l’ancienne entrée pour permettre d’apprécier la grandeur de la structure originale, tout en dévoilant la toiture en voute et ses lanterneaux gigantesques, baignant ainsi l’entrée dans la lumière naturelle.

D’autre part, un nouveau belvédère composé d’une structure d’acier dont toute la partie intérieure se trouve en porte-à-faux a été construit au centre de tous les écosystèmes. Deux passerelles en acier (dont une totalement en porte-à-faux) ont également été intégrées à deux écosystèmes offrant ainsi de nouveaux points de vue sur la faune et la flore.

Finalement, une immense paroi textile parcourt le Biodôme dans son ensemble. Elle repose sur des potences en acier pour lesquelles les contraintes de localisation et de déformation imposées par la paroi textile dépassent les standards de la construction en acier. L’utilisation d’un modèle 3D permettait de garantir le positionnement précis des différentes potences. Des sections d’acier de grandes dimensions et l’utilisation de câbles de stabilisation en têtes des potences contrôlent les déformations et les déplacements potentiels de celles-ci, que ce soit lors de la phase d’installation, ou encore lors de l’utilisation ou du remplacement des différentes sections de la paroi textile.

Pour ce projet, NCK a été chargée d’assurer les services complets de génie-conseil en structure.