Retour aux projets

Pyramide du Grand Louvre et escalier hélicoïdal monumental du Musée du Louvre

Paris, France

Client

I.M. Pei Architect et L’Établissement public du Grand Louvre

Type d'utilisation

Musée

Année de réalisation

1985-1989

Type de travaux

Nouveau bâtiment

La pyramide du Louvre fait maintenant partie des monuments les plus prestigieux au monde. Le mandat de l’ingénieur en structure, exprimé de façon lapidaire par l’architecte I.M. Pei, était de construire une structure aussi transparente que la technologie pouvait le permettre. La symbiose qui s’était créée entre l’architecte, l’ingénieur en structure et les autres professionnels a été sans nul doute le facteur qui a fait de ce projet un succès unanime. La conception structurale de la pyramide principale est une réalisation exceptionnelle en génie des structures. À titre d’exemple, la grande transparence de la structure a été rendu possible en minimisant les diamètres des éléments constitutifs des fermes. Les membrures en traction ont été conçues en matériau de haute résistance en sections très minces, tandis que les éléments comprimés, qui sont régis par le flambement, sont limités quant à l’élancement de leur profil. Pour l’ingénieur concepteur, il s’agissait donc de mettre en traction permanente le plus grand nombre possible d’éléments de la structure. L’originalité du parti structural réside principalement dans l’utilisation d’une mise en tension du système de fermes pour compenser les effets de succion du vent sur certaines faces de la pyramide. Un système de câbles de précontrainte a permis l’application de ce principe à toutes les cordes inférieures ainsi qu’aux diagonales disposées en croix.

La structure métallique qui supporte le parement en verre est faite d’acier et d’aluminium et pèse 200 tonnes. Elle est recouverte de 603 losanges et de 70 triangles de verre. C’était la première grande construction à utiliser le verre feuilleté.

Sous cette pyramide de verre se trouve un escalier monumental composé d’une structure hélicoïdale en caisson de plaque d’acier soudées, dont les seuls supports sont la première et la dernière marche. Au cœur de cette véritable prouesse technique, connectant ainsi le niveau de la cour Napoléon et celui du hall d’accueil du Grand Louvre, se trouve une plateforme élévatrice pour les personnes à mobilité réduite.